Quelques points à connaître sur les chaussures de sécurité




Les chaussures de sécurité ont pour rôle principal de protéger les pieds des travailleurs, quel que soit le domaine dans lequel ils opèrent. De ce fait, elles doivent respecter des normes strictes. Voyons tout cela de près.

De quoi les chaussures de sécurité protègent-elles ?

Les chaussures de sécurité permettent de protéger les pieds de nombreux risques, dont :

– Les risques mécaniques :
Ceux-ci englobent les chocs, les perforations et les chutes d’objets qui sont très fréquents sur les chantiers du BTP. Les chaussures de sécurité peuvent aussi protéger contre les piqûres, les écrasements, les coupures, etc.

– Les risques de glissades :
Pour limiter les chutes dans les milieux de travail, les fabricants utilisent des semelles antiglisse à crampons. Comme vous pouvez le voir sur oxwork.com, le marché propose des chaussures de sécurité montantes pour un bon maintien des chevilles.

– Les risques électriques :
Les chaussures de sécurité protègent contre les décharges électrostatiques. Aussi, les électriciens ainsi que toute personne travaillant avec de l’électricité doivent porter des bottes ou des chaussures isolantes empêchant la transmission du courant électrique.

– Les risques thermiques :
Les chaussures de sécurité permettent de se protéger du froid et de la chaleur. Pour cela, elles sont dotées de cuir épais et de doublures résistantes et imperméables à l’eau. Pour mieux résister à la chaleur, leurs semelles sont conçues à partir de matériaux résistants comme le caoutchouc.

– Les risques chimiques :
Pour limiter les risques d’accident engendrés par les produits corrosifs, toxiques ou irritants, les chaussures de sécurité sont fabriquées avec des matériaux résistants à l’abrasion comme les cuirs et les microfibres. Elles sont aussi dotées de semelles résistantes aux hydrocarbures.

Quelles sont les normes qui encadrent les chaussures de sécurité ?

La commercialisation des chaussures de sécurité est régie par la norme EN ISO 20345. Elle définit toutes les exigences en matière de :

– résistance au choc
– résistance statique
– résistance à l’humidité et aux hydrocarbures

Pour faciliter le choix des chaussures de sécurité selon leur marquage normatif, voici quelques informations que vous devez connaître :

– Les chaussures de sécurité S1P sont destinées aux personnes qui travaillent dans un environnement propre et sec ou à faible humidité.

– Résistantes aux perforations et à l’humidité, les chaussures de sécurité S2 sont destinées aux personnes travaillant dans les industries agro-alimentaires, chimiques, etc.

– Les chaussures de sécurité S3 sont également résistantes aux perforations et à l’humidité, mais s’utilisent principalement à l’extérieur. Elles se divisent en 2 catégories : celles qui sont dotées de semelles plates (utilisées dans les chantiers salissants ou humides) et celles à semelles crantées (utilisées en milieux salissants, rocheux et meubles).

Comment bien choisir les chaussures de sécurité ?

Chaque type de chaussure de sécurité a ses propres caractéristiques. Pour choisir le modèle qui vous convient le mieux, il faut tenir compte du métier que vous exercez et du milieu dans lequel vous travaillez.

Ceux qui travaillent dans le domaine du BTP doivent donc opter pour des chaussures montantes et parfaitement résistantes. Si vous vous spécialisez dans le gros œuvre, pensez à choisir les chaussures de type S3. En revanche, si vous œuvrez dans la menuiserie, la plomberie et la plâtrerie, vous pouvez vous tourner vers les chaussures de type S1P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post