Zoom sur le métier de décorateur d’intérieur




La décoration intérieure est un domaine qui intéresse de nombreuses personnes. Passionnés par l’harmonisation d’une pièce de maison et l’assemblage des éléments à l’intérieur d’un habitat, beaucoup de personnes créatives aspirent à devenir décorateur.

Toutefois, devenir un tel professionnel ne s’improvise pas. Et les intéressés se doivent de répondre efficacement aux critères exigés d’un décorateur digne de ce nom. Mais comment en arriver là ?

Les formations

Pour devenir décorateur d’intérieur, l’intéressé se doit de suivre une formation de quelques années dans l’une des institutions suivantes : Ecole Nationale des Arts Décoratifs, La Martinière, Carmondo, Olivier-de-Serres-Ensaama ou Boulle.

Ces écoles sont officiellement reconnues par le Conseil Français des Architectes d’Intérieur. Ces lieux de formations délivrent toutes sortes de diplômes permettant d’exercer dans le domaine de la décoration d’intérieur.

Les certificats varient du Bac plus 2 au Bac plus 5. A la fin d’un semestre, les aspirants se doivent de pratiquer un stage dans des lieux de profession collaborant avec l’établissement de formation.

Dans certains cas, des formations brèves sont disponibles pour ceux qui souhaitent travailler dans le domaine de la décoration intérieur, à court terme.

Le déroulement de la carrière

Une fois avoir achevé son cursus de formation, le perpétrant peut entamer une carrière professionnelle. Le débutant a alors le choix entre devenir un décorateur salarié ou bien un décorateur à son propre compte. La première option consiste à travailler pour une entreprise de décoration d’intérieur.

L’avantage avec cette option c’est qu’elle assure un salaire régulier. Pour ce qui est de la seconde option, le décorateur n’a de patron à part lui-même. Il cherche ses propres clients, gère son emploi du temps lui-même et n’est soumis à aucune pression d’un quelconque supérieur.

Dans les deux cas, le décorateur d’intérieur gagne aux environs de 1 500 à 5 000 euros par mois, selon son niveau de formation et ses compétences.

Les missions

De nombreuses tâches sont attribuées à un décorateur d’intérieur. En premier lieu, il propose un projet à un client en fonction des attentes de ce dernier, définit la réalisation et dessine des plans des différents aménagements d’intérieur.

En second lieu, il réalise un dossier de présentation contenant les plans et les maquettes relatives aux différentes étapes du projet.

Il coordonne et gère le planning d’intervention des différents prestataires sur le chantier ; contrôle la réalisation des travaux et accompagne le client dans la gestion de la partie administrative du chantier.

Le décorateur d’intérieur est également amené à concevoir des plans en 3D. Vous pourrez consulter de nombreux articles sur le sujet sur un blog de décoration.

Les qualités attendues d’un décorateur d’intérieur

Mise à part l’aptitude et les formations suivies, certains comportements sont exigés d’un décorateur d’intérieur. Le décorateur d’intérieur se doit d’avoir une créativité assez aigue. Il doit être passionné par tout ce qui touche l’aménagement d’un habitat.

Par ailleurs, on attend à ce qu’il ait l’esprit ouvert et soit réceptif à toute proposition des clients. En outre, le décorateur d’intérieur doit posséder de nombreuses qualités humaines telles que la patience, le sens de l’écoute et de la communication.

Il doit pouvoir négocier et trouver les meilleurs matériaux pour son chantier au prix le plus juste. Multitâches, il traite plusieurs dossiers en même temps et doit être capable de répondre à toutes les questions dès qu’elles sont posées.

Rigoureux, il est aussi un gestionnaire aguerri, méthodique et méticuleux. Il calcule rapidement et peut établir un plan des dépenses précis et détaillé en respectant le budget de ses clients. Rédiger des devis et des factures fait partie de son quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post