Tout savoir sur la souscription d’une assurance crédit immobilier




La souscription d’une assurance crédit immobilier accompagne généralement un prêt immobilier. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, il s’agit d’une condition requise par la plupart des organismes de crédit. D’ailleurs, elle peut vous être utile pour différentes raisons.

Qu’est-ce qu’une assurance crédit immobilier ?

Pour l’achat d’un bien immobilier ou la réalisation de travaux de rénovation comme ceux proposés sur https://www.lqe.fr/travaux/, l’on peut faire une demande de prêt immobilier. Avant de vous accorder un crédit, les banques veulent que vous souscriviez également à une assurance prêt immobilier. Comme pour le cas de toutes les assurances, l’assurance crédit immobilier est un contrat permettant de couvrir un prêt que vous n’êtes plus en mesure de rembourser. Elle intervient surtout dans le cas d’une perte d’emploi, d’un décès ou d’une incapacité. Toutefois, la nature des prises en charge dépend du type de contrat auquel vous avez souscrit. Vous avez notamment le choix entre :
– La garantie décès : Souscrire ce type de garantie évitera à votre famille de payer la somme du capital restant en cas de décès, sachant que le reste à payer est à la charge de la compagnie d’assurances. Cependant, cela s’applique uniquement dans le cas d’une prise en charge à 100%. Si le prêt est contracté par des époux avec une prise en charge de 50%, cela signifie que l’autre partie devra s’acquitter de la moitié des mensualités. Il est également à noter que la souscription d’une garantie décès fait partie des conditions d’octroi d’un prêt auprès de la plupart des organismes de crédit.
– La garantie invalidité ou incapacité de travail : Dans ce cas, l’assurance paye une partie ou l’intégralité du montant du prêt. Cela dépend du fait que l’invalidité soit permanente ou temporaire.
– La garantie perte d’emploi : c’est-à-dire que l’assurance se charge de payer vos mensualités pendant une certaine durée (à négocier avec l’assurance) en cas de perte d’emploi. Cela signifie que l’assurance crédit immobilier est à contracter en même temps que la demande de prêt.

Comment choisir son assureur ?

Il existe deux types d’assurance crédit immobilier : l’assurance groupe et l’assurance individuelle. Dans le premier cas, il s’agit d’une offre proposée par l’organisme de crédit à l’ensemble de ses clients. Cela signifie que tout le monde bénéficie des mêmes garanties à un tarif unique. De son côté, l’assurance individuelle est un contrat personnalisable que vous pouvez souscrire auprès de l’établissement de votre choix. Le montant à payer ainsi que le taux de remboursement dépend donc de l’assureur en question. Quoi qu’il en soit, vous avez la possibilité de changer d’assureur chaque année (à la date du contrat) à condition de déposer un préavis de 2 mois ou dans les 12 mois suivant votre contrat.

Comment souscrire une assurance crédit immobilier ?

Avant de souscrire une assurance crédit immobilier, l’assureur est tenu de vous soumettre une fiche standardisée d’information. Cela vous permettra d’étudier le coût de l’assurance, le montant des indemnisations et les différentes garanties proposées. Sachant que les conditions du contrat varient en fonction de votre âge, de votre profession, de vos antécédents (maladies, personne fumeur, etc.) et du montant de votre prêt, l’assureur vous demandera de remplir un questionnaire concernant votre état de santé. En effet, une surprime est généralement demandée aux personnes à risque (personnes atteintes d’une maladie chronique, personne travaillant dans un secteur à risque, etc.). Toutefois, les coûts peuvent être évalués soit par rapport au montant du prêt, soit par rapport au montant restant à payer. Dans le premier cas, les taux restent inchangés même si vous prenez de l’âge, tandis que dans le second cas, ils varient au fur et à mesure.
Dans le cas où vous avez des antécédents de maladie grave, la convention AERAS vous permet de souscrire une assurance sans avoir à remplir un questionnaire médical. À titre d’exemple, les personnes guéries du cancer ne sont plus dans l’obligation de le mentionner dans les 5 ans suivant la fin de leur traitement. Cependant, cela s’applique uniquement pour les prêts de moins de 320 000 € et pour les personnes de moins de 50 ans.

Comment bénéficier de l’assurance crédit immobilier ?

Pour que votre assureur prenne en charge le paiement des mensualités de votre prêt à la suite des conditions prévues par le contrat, vous devez lancer une procédure d’indemnisation. Cela se fait dans les 3 à 6 mois suivant la situation en question avec présentation des documents justificatifs (acte de décès, certificat médical, etc.). Après validation des documents, l’assureur est tenu de vous verser le montant de l’assurance sous 30 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post